fbpx
Dermatillomanie-grattage compulsif de la peau

Dermatillomanie

La caractéristique essentielle de la dermatillomanie, également appelé acné excoriée, est un triturage répété de sa propre peau. Les sites les plus communément triturés sont le visage, les bras et les mains, mais de nombreuses personnes se triturent de multiples régions du corps. Les sujets peuvent triturer une peau saine, des irrégularités mineurs de la peau, des lésions telles que des boutons ou des callosités ou des croûtes. La plupart des personnes se triturent avec leurs ongles, bien que nombre d’entre elles utilisent des pinces à épiler, des épingles ou d’autres objets. Outre le triturage de la peau, il peut y avoir frottage de la peau, serrement, perforation et morsure.

Le triturage de la peau abouti à des lésions de celle-ci que les personnes présentant ce trouble tentent souvent de dissimuler ou de camoufler (p. ex. avec du maquillage ou des vêtements).

Les sujets présentant une dermatillomanie ont souvent fait des tentatives répétées pour diminuer ou arrêter le triturage de leur peau car il provoque une détresse importante (affects négatifs, sentiment de perte de contrôle, embarras, honte). Leur trouble peut entrainer une altération dans différents domaines de la vie (p. ex. dans les activités sociales, professionnelles, scolaires et de loisirs), en partie du fait de l’évitement des situations où les personnes pourraient être exposées au regard des autres.

Selon la dernière édition de la classification Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (DSM 5), la dermatillomanie est un trouble apparenté au trouble obsessionnel compulsif (TOC)

Source :  DSM-5 Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (2015)

 

La thérapie cognitivo-comportementale de la dermatillomanie

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est la forme d’intervention la plus efficace pour les comportements répétitifs centrés sur le corps (CRCC) tels que, la dermatillomanie et la trichotillomanie. Elle vise notamment à sensibiliser la personne à ce qu’elle fait et pourquoi elle le fait, ainsi qu’à l’aider à développer des stratégies alternatives aux comportements de triturage.

Aller à la barre d’outils