fbpx
5 idées reçues sur l’enfant mises à mal par les neurosciences cognitives

LESPROSDELAPETITEENFANCE.FR

5 idées reçues sur l’enfant mises à mal par les neurosciences cognitives

En ce qui concerne l’intelligence et le fonctionnement du cerveau de l’enfant, de nombreuses idées reçues continuent de fleurir sur le terrain. Nous vous proposons de confronter les plus répandues aux constats des neurosciences cognitives. Cette discipline, en plein essor dans le champ de la petite enfance, se penche sur le fonctionnement du cerveau de l’enfant et sur sa manière de raisonner, de mémoriser, de percevoir, de bouger, de parler. Explications avec Héloïse Junier, psychologue.

1. A quoi bon trop s’investir avec les jeunes enfants, de toute façon ils ne garderont aucun souvenir de leur petite enfance !
Jusque dans les années 1970, des bébés étaient opérés sans anesthésie. Pourquoi se donner trop de peine et prendre des risques inutiles puisqu’ils n’étaient pas vraiment conscients et qu’ils ne s’en rappelleraient pas ?
Il est vrai que, de notre petite enfance, il ne nous reste pas grand-chose dans nos esprits. Sans doute avez-vous remarqué que vos souvenirs, vos vrais de vrais (pas ceux que vous avez reconstitués inconsciemment sur la base des photos que l’on vous a montrées ou des histoires que vos parents vous ont racontées) n’émergent que vers 3-4 ans. Vos souvenirs antérieurs resteront enfouis. Enfouis, certes, mais non disparus ! Et la différence est de taille (Lire la suite).

 

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Aller à la barre d’outils